Orientation scolaire : nos conseils pour trouver sa voie

Dès l’âge de 14-15 ans, un élève est confronté à ses premiers choix en termes d’orientation scolaire. Une période qui peut s’avérer délicate pour de jeunes adultes en cours de construction, et encore incertains de leur projet de vie. S’il n’existe pas de gadget façon “Choixpeau magique” pour trouver sa voie, Enoïa vous offre quelques pistes de réflexion utiles pour sélectionner le bon parcours de formation. Et démarrer une nouvelle année scolaire, serein et motivé !

Connaître les 3 moments clés d’une orientation scolaire

Le choix de votre orientation scolaire, un parcours balisé.

A trois reprises, vous pourrez choisir d’ouvrir ou de fermer certaines portes.

Le premier choix d’orientation survient à la fin de la classe de Troisième. L’élève doit alors choisir entre lycée professionnel, lycée général et technologique, CAP, apprentissage, etc. Si les résultats scolaires de l’enfant comptent pour beaucoup dans cette décision, c’est aussi le moment de réfléchir à la meilleure stratégie pour lui permettre d’exercer la profession de ses rêves… ou du moins, le genre de métier qui correspond à ses aspirations.

Un nouveau carrefour se présente à la fin de la Seconde pour les élèves ayant fait le choix d’une filière générale et technologique. Maths, sciences économiques et sociales, arts… le projet d’études s’affine, avec à l’horizon, le bac et Parcoursup. Et au-delà, l’université, les grandes écoles, ou encore les filières universitaires et technologiques.

La fin de la Terminale, enfin, s’accompagne d’un choix déterminant pour le lycéen. Le temps est venu d’arrêter ses choix pour mener à bien ses démarches vis-à-vis de Parcoursup et présenter le meilleur dossier scolaire possible. Il faut aussi se préparer sérieusement aux entretiens d’admission aux grandes écoles.

Dès 14-15 ans, le profil de personnalité de l’enfant se stabilise. Il peut donc commencer à anticiper sur ses futurs choix de vie professionnelle. Plus on y réfléchit tôt, mieux c’est !

Prendre conseil auprès des proches

Vos proches offrent un soutien précieux pour vous orienter.

En orientation scolaire comme ailleurs, vos proches peuvent vous aider à mieux vous connaître…

Bien sûr, il est tout-à-fait naturel d’être indécis sur son projet d’avenir, surtout à l’âge de 15 ans où se projeter dans une future vie professionnelle peut paraître surréaliste. Rien n’empêche toutefois de profiter de ces années d’étude pour apprendre à se connaître. Identifier ses points forts, mais aussi ses aspirations, est un premier pas déterminant vers le choix de son orientation scolaire. On peut aussi prendre le problème dans l’autre sens, en procédant par élimination. Ainsi, un adolescent qui s’épanouit avant tout dans des activités de plein air et dans le sport aura peut-être du mal à envisager une carrière de bureau…

Dans cette optique, le rôle des parents d’élèves est d’accompagner leur enfant pour lui permettre d’acquérir une vision plus claire de son profil et de ses aptitudes. L’occasion également pour l’adulte en devenir de prendre conscience de la façon particulière dont son esprit fonctionne, et de trouver la méthode de travail qui lui correspond.

Peu à peu se dessineront alors les parcours envisageables et réalistes. Pour sélectionner, finalement, le meilleur projet d’orientation pour lui.

Choisir son orientation scolaire en fonction de ses résultats

Vos résultats vous guident dans le choix de votre orientation scolaire.

Vous collectionnez les bonnes notes en langues vivantes ? Vous pouvez envisager aussi bien une carrière dans la traduction que dans le commerce international.

En France comme dans de nombreux autres pays, la réussite d’un parcours scolaire est souvent conditionnée aux résultats. S’il est évidemment difficile d’être excellent en tout, il est possible d’adopter une stratégie en fonction de son projet professionnel ou d’études. Et donc d’optimiser les notes obtenues dans les matières-clés. Philosophie, français et langues si l’on vise une classe préparatoire littéraire, sciences physiques, SVT et mathématiques pour les futurs carabins, etc.

Il est donc essentiel de commencer à définir le plus tôt possible le projet de formation de l’élève collégien ou lycéen pour lui apporter toutes les clés lui permettant de rendre son travail plus efficace et motivant, en fonction de son objectif.

Tenir compte de ses aspirations et de sa personnalité

Réaliser vos rêves en choisissant la bonne orientation scolaire, et pourquoi pas ?

Vous pouvez construire un projet d’orientation pertinent et réaliste, tout en suivant ce que vous dicte votre cœur !

Si les résultats scolaires ont leur importance, il ne faut pas pour autant négliger les autres aspects de la personnalité de l’élève, qu’il soit lycéen ou étudiant en cours de réorientation scolaire. Ses proches peuvent jouer leur rôle en l’aidant à identifier ses talents et en valorisant les domaines où il se montre performant.

En matière d’orientation, les activités extra-scolaires, les projets menés en-dehors de l’école, les voyages réalisés pèsent un poids non négligeable dans la balance. Avoir réussi à organiser un festival de musique avec son association, s’engager dans l’humanitaire, travailler un an à l’étranger… Autant d’expériences qui souligneront la curiosité, la débrouillardise, le sens moral ou la capacité à collaborer. Des compétences qui intéressent aussi bien les professeurs de grandes écoles, que les recruteurs en entreprise !

Faire appel à un coach scolaire

Besoin d'aide ? Votre coach en orientation scolaire vous accompagne.laire

Si votre choix d’orientation scolaire vous apparaît comme une montagne infranchissable, faites appel à un coach !

Quand faut-il solliciter un conseiller d’orientation professionnel ? Que l’élève sache ou ne sache pas ce qu’il désire faire dans la vie, le coaching d’orientation scolaire peut apporter une aide précieuse dans la définition et la conduite du parcours scolaire et professionnel :

• Grâce à un accompagnement personnalisé, il conduit chaque élève à se poser les bonnes questions et à y répondre en fonction de ses centres d’intérêt et de sa personnalité ;
• Il peut également conseiller le lycéen ou l’étudiant sur la stratégie à adopter pour améliorer ses résultats et présenter le meilleur dossier possible aux filières postbac ;
• Le coach d’orientation nourrit la réflexion de l’élève en lui apportant de nouvelles pistes, en lui proposant des formations auxquelles il n’aurait pas forcément songé ;
• Il apporte un soutien non négligeable, par l’apport de son expertise mais aussi par son attitude bienveillante et positive. Les parents comme les élèves bénéficient de cette présence rassurante !

N’oubliez pas enfin que nul projet d’orientation scolaire n’est définitif. Changer de voie, explorer de nouvelles pistes, se réorienter à une ou plusieurs reprises ne représentent en aucun cas des échecs. Il s’agit toujours d’expériences qui bénéficieront à l’élève, et ne remettent pas obligatoirement en cause sa réussite professionnelle.